Catégories
Le podcast

Je redécouvre le cross

J’ai acheté une paire de pointes et je me suis inscrit sur la saison de cross. Loin du goudron du marathon et des sentiers de trail, je redécouvre une discipline de mon enfance. Et j’ai adoré. Je vous explique pourquoi je me suis lancé sur ces courses courtes, difficiles et potentiellement boueuses.

Mon dernier cross datait probablement du lycée. Mais les vrais souvenirs sont plus anciens, collège mais surtout école primaire. Je n’avais donc pas couru de cross depuis pas loin de 30 ans au point d’en avoir pratiquement oublié l’existence.

Et quand j’ai commencé à courir le cross ne faisait pas partie des disciplines envisagées. J’ai débuté par du trail puis fait de la route. Mais jamais je n’aurai pensé au cross.

En rentrant au club, j’ai découvert que l’entraîneur et une partie du groupe se préparaient pendant l’automne pour ces échéances. Nous avions des séances dédiées les vendredis soir. Les premières saisons je ne me sentais pas d’attaque, d’autant que le seul cross que j’avais vraiment en tête est celui de Volvic qui est une épreuve internationale.

En fait il y a bien d’autres cross. Dans le département du Puy-de-Dôme nous avons ainsi un challenge de plusieurs épreuves. Et je me suis donc inscrit.

Mais pourquoi les cross ?

A ce stade vous vous demandez peut-être pourquoi faire du cross. Ce n’est pas du trail, pas de la route. Les courses se font dans des parcs, autour de terrains de sport ou sur des chemins. Les courses sont courtes (6,4km pour ce premier) avec un plusieurs boucles d’un même parcours en herbes, terre, boue avec des raidillons et beaucoup de virages. Et qui dit course courte, dit aussi course nerveuse et rapide.

Tous les ingrédients pour en faire un excellent exercice de préparation pour d’autres échéances. Car si je vais sur les cross c’est pour travailler les appuis, les reprises, le souffle, la vitesse mais aussi et surtout le mental.

Bonus

J’ai aussi fait un vlog le jour de la course. Vous verrez l’ambiance mais pas ma course. Je ne me suis pas amusé à prendre la GoPro pour ce type de course.

Laisser un commentaire