Catégories
Le podcast

Yoga et running

Je me suis mis au yoga cet été. D’abord pour mon bien-être mais aussi pour améliorer ma pratique de la course à pied. Voici ce que je fais et ce que cela m’apporte.

Je faisais partie de ces personnes qui estimaient être trop raides pour faire du yoga. Mais j’ai découvert que le yoga aide justement les personnes raides à l’être beaucoup moins.

Et pour le coureur c’est important, car la course à pied est un sport qui raidit notre corps. Surtout qu’il s’ajoute à notre sédentarité, notre mode de vie présent et passé.

J’ai donc voulu faire un peu de yoga pour m’assouplir. C’est une question de récupération mais aussi de prévention des blessures. Et je découvre que cela peut-être un élément m’aidant à devenir un peu plus performant.

J’ai commencé à en faire tous les jour cet été. J’avais d’abord essayé avec des vidéos d’Adrienne sur Youtube.

Mais c’est vraiment mon abonnement chez Yogilab qui m’a aidé à en faire une habitude en me donnant de bonnes bases. Je vous encourage d’ailleurs à écouter l’épisode de mon podcast Votre Coach Web avec Tiphaine de Yogilab. Elle explique dedans les bienfaits de la pratique.

J’en fais désormais tous les matins pour déverrouiller mon corps et les soirs après les entraînements pour m’aider à me calmer et m’endormir.

Je ressens petit à petit les bénéfices. Je suis plus souplesse mais aussi plus mobile. J’ai moins de raideurs et de douleurs. Cela me permet aussi de faire mes exercices d’étirement tout au long de la semaine.

Et si vous voulez creuser vraiment le sujet, le livre Yoga pour runner est fait pour vous. Il est vraiment intéressant et très complet.

Cross et Mooc

Je vous parle aussi dans cet épisode de mon deuxième cross et de comment je me suis totalement enflammé. En fait je suis parti très vite, à la vitesse de Kipchoge mais sans avoir sa VMA. Forcément à un moment j’ai explosé.

Enfin, je me suis aussi inscrit au Mooc L’entraînement sportif en trail et ultra-trail 2.0. Pour le moment je n’ai suivi aucun cours mais je ne manquerai pas de vous en reparler.

Laisser un commentaire